Mise à jour le
03-04-2007
Webmaster


visites à ce jour
Accueil Chez Did
F1
La Chapelle
Land Max II
La config du PC familial
Servez-Vous
Liens

E-mail
Courrier





 

 

Jacques Villeneuve champion du monde pilote F1 Williams, BAR 

Jacques VILLENEUVE

1997
Né le 9 Avril 1971 à St Jean sur Richelieu (Québec)
 1996 Champion du Monde d'Indy Car en 1995, Il est recruté par Franck Williams pour seconder Damon Hill. Dès ses débuts, au GP d'Australie à Melbourne, il lui manque juste quelques tours pour réaliser l'exploit, Jacques Villeneuve s'adjuge la pole, le meilleur tour en course, et mène le GP jusqu'au 53ème des 58 tours, avant que le moteur de sa WILLIAMS RENAULT ne lui joue des tours et ne l'oblige à laisser passer Hill et à finir second. Il ne tarde pas à monter sur la 1ère marche du podium au GP d'Europe disputé au Nürburgring. Pour sa première saison, il remporte 4 victoires, 3 poles et termine  second du championnat à 19 points de Damon Hill.
1997 Le début de saison est laborieux pour Jacques, en 7 GP, Il l'emporte 3 fois, mais doit abandonner à 4 reprises. La saison est très disputée, Villeneuve et Schumacher s'échange 6 fois la 1ère place du championnat. Arrivé au dernier GP à Jerez, Villeneuve à un point de retard sur Schumacher (FERRARI). Pour lui le calcul est simple, il doit finir devant Schum. Moins bien parti que l'allemand, Jacques doit courir après la FERRARI, pendant 47 tours. Revenu dans les roues de son adversaire, Jacques essaie de la dépasser, mais Schumacher tente une manœuvre désespérée en jetant sa monoplace sur la WILLIAMS RENAULT, et fini sa course dans la bac à sable. Pour Villeneuve il ne reste qu'a rallier la ligne d'arrivée. Il termine 3ème du GP et remporte le titre des pilotes avec 39 points d'avance sur son équipier Frentzen.
1998 C'est une année très difficile pour Jacques Villeneuve. RENAULT a décidé de se retirer de la compétition et la WILLIAMS MECACHROME est loin d'être aussi performante que la monoplace de 1997. Hormis en à Hockenheim où il termine 3ème derrière les 2 McLAREN et au GP de Hongrie où il finit également 3ème, Villeneuve n'ai jamais en mesure de défendre son titre. Il abandonne 2 fois sur sortie piste, à Monza et Spa et une fois suite à un accrochage avec Coulthard (McLAREN) en Argentine. Avec 21 points ,il réussit à accrocher la 5ème place du championnat des pilotes.
1999 La descente continue, Villeneuve décide de suivre son ami et ex manager qui a racheté TYRELL et crée la nouvelle écurie BAR équipé de l'ex moteur MECACHROME rebaptisé SUPERTEC. Dès le premier GP à Melbourne (Australie) la BAR de jacques perd son aileron arrière à près de 260 Km/h et va percuter le mur provoquant l'abandon du canadien. Ensuite la saison est une longue série d'abandons, 12 au total sur 16 GP. A Spa pendant les qualifs Villeneuve à très chaud, alors qu'il est à fond, sort de la piste en haut du "raidillon de l'eau rouge", il s'en sort miraculeusement indemne son auto est complètement détruite. C'est le 13ème GP de la saison et enfin Jacques réussit à terminer le GP en 15ème position après 11 abandons consécutifs. La saison, catastrophique, s'achève de manière imprévue........    ZÉRO point marqué.
2000 Jacques attend beaucoup de sa nouvelle BAR équipée d'un V10 HONDA. Termine 4ème au GP d'Australie après avoir pointé en seconde position. Pour son GP national, Jacques se qualifie en 6ème position, mais une erreur de stratégie sur les pneus puis une sortie de piste l'empêchent de briller à domicile. Après une petite baisse de régime au printemps, Jacques retrouve une F1 plus compétitive et termine 4ème à Magny Cours puis en Autriche. Sûr de la progression de l'équipe BAR, Villeneuve est très confiant pour Hockenheim, et il a raison car il roule 6ème place et revient sur le 5ème, Mika Salo (SAUBER PETRONAS). C'est alors  que son équipier Ricardo Zonta, vient le percuter par l'arrière entraînant les 2 BAR dans un tête à queue. Jacques termine le GP 8ème, et hors des points. Les GP des USA du Japon et de Malaisie sont profitables au canadien qui termine ses 3 courses dans les points. Une fin de saison encourageante,  Villeneuve est 7ème au classement final.
2001 Le premier GP se déroule à Melbourne, et la tension est forte chez les pilotes.  Au 4ème tour, une mésentente entre Villeneuve et Ralf Schumacher (WILLIAMS BMW) provoque un accident très violent. La BAR de Jacques s'envole littéralement par-dessus la WILLIAMS et va s'écraser contre un mur de pneu. Par chance les deux pilotes sortent indemnes de leurs monoplaces complètement détruites, mais un commissaire est gravement blessé dans l'accident. Le Safety-Car doit rester en piste durant une douzaine de tours. En fin de course, on apprend que le commissaire n'a pas survécu à ses blessures. Il faut attendre 5ème GP, en Espagne pour voir enfin Villeneuve renouer avec le podium (3ème), c'est sont premier podium depuis le GP de Hongrie 1998, il roulait alors sur WILLIAMS MECACHROME. Le week-end Canadien est toujours particulier pour Jacques, mais cette année la malchance s'est abattu sur le pilote BAR. Une violente sortie aux essais, un problème avec l'anti-calage au départ du GP, puis les freins qui donnent des signes de faiblesse, et finalement la transmission qui lâche au 34ème tour, contraignant Jacques à l'abandon. Malgré un gros travail de l'équipe BAR, les résultats n'arrivent pas. Il faut noter un nouveau podium pour Jacques à Hockenheim. Finalement avec 12 points, Villeneuve termine à la 8ème place du championnat.
2002 Comme les années précédentes, la saison débute à Melbourne. Pleine d'espoir pour Jacques. Dès le départ de la course un énorme carambolage met hors course 8 voitures, Jacques évite adroitement  l'accident. Après 26 tours il ne reste que 10 pilotes en course , Jacques est 6ème. L'espoir d'un bon résultat est courte durée, la BAR HONDA retombe dans ses travers habituels, c'est à dire une fiabilité déplorable, au 27ème tour , son aileron arrière est épris de liberté, c'est l'abandon. Il faut patienter jusqu'au 10ème GP (Grande Bretagne) pour voir Jacques finir 4ème et inscrire ses premiers points à l'issue d'un GP disputé en partie sur piste mouillée où les pneus Bridgestone ont fait merveille. L'équipier de Villeneuve Olivier Panis termine 5ème, chez BAR on savoure ce résultat. Mais BAR replonge... Moteur, Boite de vitesse, transmission, Villeneuve est accablé par sa mécanique. Un dernier point accroché à Indianapolis permet d'améliorer le score du québécois. La saison s'achève à Suzuka dans le temple de Honda, ce dernier GP se termine comme d'autre dans un nuage de fumée, le Honda RA002E ayant encore rendu l'âme. 12ème avec 4 petits points, pour Jacques c'est peu, chez BAR, 8éme du championnat constructeur avec 7 points,  on invoque une nouvelle fois la malchance.   ????
2003  Le nouvel équipier de Jacques chez BAR s'appelle Jenson Button et les relations ne sont pas au beau fixe entre les des deux pilotes. Villeneuve narguant son jeune équipier de n'avoir rien prouvé. Encore une saison de galère pour le canadien. 8 abandons et 5 courses hors des points. Le premier en Australie se termine à la 9ème place à cause d'un  cafouillage dans le choix des pneus. Avant d'enchaîner par une panne électrique sur la grille à Sepang. Villeneuve réussi a accrocher une 6ème place au Brésil sous une pluie torrentielle en menant une course sage. Début européens catastrophiques pour Jacques qui ne verra pas l'arrivée à 3 GP de suite San-Marin, Espagne et Monaco, complètement a la rue en Autriche il sera à la peine face aux humbles MINARDI. A la fin de l'été les rumeurs du rupture entre Villeneuve et BAR s'amplifient. Mais Jacques y croit toujours et à Monza il réalise une très belle performance sur ce circuit de vitesse. Qualifié 10ème il remonte qu'à la 3ème place avant son 1er pit-stop et termine finalement  6ème. Il marque 3 points supplémentaires, les fans espèrent que ces points important pour BAR, vont lui permettre de conserver sa place. La F1 traverse l'atlantique pour le GP des USA à Indianapolis circuit spécialement dur pour les moteur, mais alors qu'il est 9ème, une fois de plus la BAR HONDA rend l'âme moteur explosé. Quelques jours avant le dernier GP à Suzuka la nouvelle tombe Villeneuve ne courra pas le dernier au Japon, il sera remplacer par le japonais Sato, imposé par Honda. Après 5 années de collaboration tumultueuse, Jacques Villeneuve est congédié sans ménagement. Au soir du GP de Suzuka, le rideau tombe sur la saison 2003, le dernier pilote du plateau à avoir vaincu M Schumacher au championnat du monde est sans volant pour la saison prochaine.
2004 A la retraite forcée après son exclusion du Team BAR, Villeneuve réussit à se "caser" chez Renault pour les 3 dernières courses, en remplacement de l'infortuné Jarno Trulli viré pour de sombres affaires de management. Jacques Villeneuve ne parvient pas à marquer le moindre point pour Renault. En manque de condition physique, et ne connaissant la R24, il est finalement peu convainquant.

 

Ses résultats en F1

actualisés  le 03 avr. 2007

 

( ) Nombre de points pris en compte pour le championnat du monde (cf. règles pour attribution des points)