Mise à jour le
03-04-2007
Webmaster


visites à ce jour
Accueil Chez Did
F1
La Chapelle
Land Max II
La config du PC familial
Servez-Vous
Liens

E-mail
Courrier





 

 

Gilles Villeneuve pilote de F1  Mc Laren, Ferrari

Gilles VILLENEUVE
G_villeneuve.gif (8132 octets)
Né le 18 Janvier 1950 à Berthierville (Canada)
Décédé le 8 Mai 1982 à Zolder (Belgique)
1977 Gilles Villeneuve débute en F1, où il ne court qu'un Grand Prix pour McLAREN avant de signer avec FERRARI pour la fin de la saison (2 courses). L'écurie qu'il ne quittera plus.
1978 Villeneuve est fermement décidé à remporté sa première victoire dès sa première année complète en F1. Après 15 GP il n'a marqué que 8 points et il ne reste qu'un GP à disputer ... Au Canada... Grâce à sa maîtrise et sa détermination, Villeneuve attendit son heure... Jarrier (LOTUS) qui avait creusé un écart important 13 secondes en 10 tours commençait a perdre de l'huile, derrière suivaient Jones (WILLIAMS), Scheckter (WOLF) puis Villeneuve (FERRARI), Scheckter et Villeneuve se débarrassèrent facilement de Jones en difficultés. Gilles se maintenait tout près de son adversaire, puis de plus en plus prêt, le nez de la FERRARI était maintenant sous l'aileron de la WOLF. AU 25ème tour l'attaque fut imparable, Gilles déboîta et retarda encore son freinage, Scheckter vit la FERRARI à coté de lui et ne put résister. Villeneuve 2ème pourrait-il revenir sur la LOTUS de tête ? Ce ne fut pas nécessaire car 49ème tour Jean Pierre Jarrier vit son voyant d'huile s'allumer et rentra au stand pour y abandonner avant que son moteur casse. Le Canadien était en tête et y resta. Le Canada en fête venait se trouver une nouvelle idole.
1979 Le GP de France fut le théâtre d'un duel qui restera longtemps dans la mémoire de amateurs de belles courses. Il reste 5 tours a couvrir... Arnoux (RENAULT) est revenu dans les roues de Villeneuve, Arnoux attaque, Villeneuve résiste, les 4 roues de la FERRARI sont bloquées, mais la RENAULT passe, au tour suivant le québécois qui ne s'avoue jamais vaincu, tente sa chance, et repasse devant le français, dans le dernier tour les deux F1 cote à cote se touchent plusieurs fois, empiétant parfois largement sur les bas cotés, ARNOUX tente le tout pour le tout, mais Villeneuve ne fléchit pas. Il termine 2ème du GP de France ... Eh oui ! cette bagarre c'était la deuxième place, Jean Pierre Jabouille sur l'autre RENAULT avait gagné.      A Monza: Pour s'assurer du titre Jody Scheckter son coéquipier doit impérativement l'emporter, Après une réunion, Mauro Forghierri alors directeur technique chez FERRARI demande à Villeneuve de rien tenter pour contrecarrer le Sud Africain. "Pas de problème, nous aurons d'autres années et j'aurais ma chance" répondit loyalement Gilles. Après 38 tours passer derrière Scheckter, Villeneuve finira bon deuxième sans jamais rien tenté, protégeant même son leader du retour de Regazzoni (WILLIAMS).Villeneuve est deuxième pour titre pilote derrière Scheckter et FERRARI est champion des constructeurs
1980 Les années se suivent et ne se ressemblent pas, FERRARI est un peu à la dérive, aucune victoire, même pas un podium.
1981 L'avènement de la FERRARI 126CK avec son V6 turbo redonne quelques couleurs, à Villeneuve qui renoue avec la plus haute marche du podium à Monaco après 19 GP sans victoire. Il s'impose de nouveau sans vraiment être inquiété à Jarama (Espagne).
1982 Lors de la séance de qualif aux essais du GP de Belgique à Zolder, Villeneuve rentre vers son stand sans relâcher son effort pour changer son train de pneus trop usé pour améliorer son chrono, Gilles arrive une F1 qui roule à faible vitesse. Il décide de la dépasser à droite, là où il y le plus de place. Au même moment Jochen Mass, décide d'ouvrir le passage à gauche, sur la trajectoire habituelle et de donc il se déporte à droite. Les deux pilotes entame la même manœuvre au même instant, La FERRARI percute la MARCH par la roue arrière droite, qui fait effet d'engrenage. A 270 Km/h la FERRARI s'envole, et retombe 30 mètres plus loin en faisant plusieurs tonneaux. Sous violence du choc, le harnais de sécurité s'arrache de la coque, le pauvre Gilles Villeneuve est éjecté,  projeté au sol, et   échoue dans les grillages de l'autre côté de la piste. Sa monoplace s'immobilise plus de 100 mètres loin. Transporté à l'hôpital, il décéder plus de neuf heures après l'accident. Sa mort laissa un grand vide dans le monde de la course automobile, qui perd là un des plus fabuleux héros de l'histoire de la F1.

 

Ses résultats en F1 

( ) Nombre de points pris en compte pour le championnat du monde (cf règles pour attribution des points)

Année

Ecurie

GP Disputés

Victoires

Poles

Meilleurs tours

Points marqués

Classement

1977

McLaren-Ford

1

0

0

0

0

nc

Ferrari

2

0

0

0

0

1978

Ferrari

16

1

0

0

17

9

1979

Ferrari

15

3

1

6

53

2

1980

Ferrari

14

0

0

0

6

10

1981

Ferrari

15

2

1

1

25

7

1982

Ferrari

4

0

0

0

6

15

TOTAL

67 6 2 7 107