Mise à jour le
24-03-2006
Webmaster


visites à ce jour
Accueil Chez Did
F1
La Chapelle
Land Max II
La config du PC familial
Servez-Vous
Liens

E-mail
Courrier





 

 

James Hunt Champion du monde pilote de F1 March, Hesketh, Mc Laren, Wolf

JAMES HUNT

1976
Né le 29 Août 1947 à Belmont (Angleterre)
Décédé le 15 juin 1993 à Londres (Angleterre)
 
1973 Ex-étudiant en médecine et pilote en F3, il vient d'être limogé par MARCH,   lorsqu'un de ses amis lui propose de piloter une F3 pour Alexandre Hesketh, un anglais aussi fortuné que fantasque. Devant le succès de son poulain en F3 puis en F2, Lord Hesketh lance  James Hunt en F1 avec un chassis MARCH, son 1er GP est celui de Monaco, où il termine sa course 9ème, ce qui n'est pas si mal pour un début...  C'est au GP des Pays Bas qu'il monte pour la première fois sur le podium en terminant 3ème derrière les deux TYRELL de Stewart et Cevert. Confirmant tout le bien que son patron pense de lui, il fait 2éme à Watkins Glen et avec 14 points se classe 8ème du championnat.
1974 Hunt court ses 2 premiers GP à chassis MARCH, mais pour la suite, Hesketh qui ne se refuse rien, fait construire une F1 avec chassis HESKETH...  Hors championnat  Hunt mène sa nouvelle monture à la victoire. C'est peu plus difficile en championnat. James doit se contenter de trois 3ème places à Anderstorp (Suède), Zeltweg (Autriche), et Watkins Glen (USA), pour ce dernier il réussit à faire le 2ème temps des qualifs juste derrière la BRABHAM de Carlos Reutemann.
1975 Percutant dès le début de la saison, Hunt fait 2ème en Argentine ne s'inclinant que 5 petites secondes devant Fittipaldi (McLAREN). La victoire sourit enfin au GP des Pays Bas à Zandvoort... Après une bataille qui dure 31 tours, Hunt et sa HESKETH FORD repoussent les assauts de Lauda puis s'imposent à la FERRARI du futur champion monde. En Autriche, il décroche un dernier podium  pour le compte de Lord Hesketh. Le richissime patron cesse son activité en F1 sous la pression de madame Hesketh. Hunt est 4ème du championnat et le team termine également 4ème.
1976 Son nouvel employeur c'est McLAREN. Après un faux pas au Brésil, où après être parti en pole position  pour la première fois de sa carrière, un tête à queue à plus de 200 km/h l'envoie dans les grilles de protection... La première des 6 victoires de Hunt est acquise dans la confusion à Jarama (Espagne)...   en effet après la course la McLAREN  N°11 est disqualifiée pour un train arrière trop large au bénéfice de Lauda (FERRARI)... McLAREN fait appel, et après délibération, La M23 est jugée conforme et donc Hunt déclaré vainqueur. Une nouvelle victoire au GP de France. Puis arrive le GP de Grande Bretagne à Brands Hatch. Au départ, les 2 FERRARI   s'accroche Hunt passe dessus la roue de Lauda, prend une voie de sécurité pour rejoindre son stand et abandonner. Coup de théâtre à la fin du premier tour... Le drapeau rouge est abaissé. Un nouveau départ est donné Hunt qui a sauté dans la voiture de réserve, remporte le GP. Nouvelle réclamation, Hunt est disqualifié pour avoir pris un raccourci pour rejoindre son stand lors du 1er départ...  Victorieux en Allemagne, en Hollande, au Canada et aux USA, Hunt arrive au départ du dernier GP au Japon avec seulement 3 points de retard sur Lauda (gravement accidenté au Nürburgring). Le départ qui faillit bien ne pas avoir lieu (grosses averses) est finalement donné sous la pluie. James Hunt jaillit le plus vite, profite d’avoir une bonne visibilité et boucle son 1er tour en tête, Lauda qui lui est noyé dans le nuage d’eau est 10ème . Au tour suivant l'autrichien rentre au stand et décide de pas courir dans ces conditions. La piste séchant, la McLAREN de Hunt perd de sa superbe, à 8 huit tours de la fin James crève, repasse au stand, et ressort 5ème. Avec 2 points il n'est pas champion du monde (il doit être 3ème). Il reste 4 tours quand Alan Jones (SURTEES) a un pneu qui se dégonfle, puis que Regazzoni (FERRARI) crève dans le dernier tour. Hunt est enfin 3ème marque 4 points et endosse le titre de champion du monde avec 1 points de plus que Lauda (69 à 68).
1977 La McLAREN M26 est toujours aussi véloce, pour preuve les 6 poles position. Mais moins fiable que les FERRARI 312T2 . Ce n'est qu'à Silverstone (le 10è GP) que James Hunt réussit à l'emporter devant son public, après avoir harcelé John Watson (BRABHAM ALFA ROMÉO) jusqu'a ce que le moteur de ce dernier ne se mette à hoqueter permettant à Hunt de sauter l'irlandais du nord. Il doit attendre 4 GP (4 abandons) pour signer un nouveau succès à Watkins Glen, où il prend la tête au 15ème tour, puis creuse un écart de 18" sur ses poursuivants avant de les laisser revenir pour préserver ses pneus et l'emporter avec 2 petites secondes d'avance. Sa victoire la plus nette il la signe au Japon, 2ème temps des qualifs, il passe le "pole man" Mario Andretti (LOTUS FORD) dès le départ, et file sans partage vers la victoire. Ses résultats en dents de scie ne lui permettent d'inscrire que 40 points et d'être classé 5ème dans a course au titre.
1978 Grosse baisse de régime pour Hunt et McLAREN. Avant de vouloir gagner, il faut d'abord pouvoir terminer les courses. Malheureusement pour James Hunt, il enregistre 10 abandons au cours de la saisons qui comporte 16 GP. A Jarama (GP d'Espagne), Hunt est le seul à tenir tête aux intouchables LOTUS 79 de Andretti et Peterson, il est tellement au maximum pour résister, qu'il finit par faire un tête à queue, laissant s'envoler les 2 monoplaces noires et or, pour finalement marquer le point de la sixième place. Sa meilleure performance se situe au GP de France, il monte sur la 3ème marche du podium.
1979 Il quitte McLAREN pour rejoindre WOLF et y remplacer Jody Scheckter. Il ne participe qu'à 7 courses sans aucun résultat,  puis il décide de mettre un terme définitif à sa carrière.

 

Ses résultats en F1

 

( ) Nombre de points pris en compte pour le championnat du monde (cf règles pour attribution des points)

Année Ecurie GP Disputés Victoires Poles Meilleurs tours Points marqués Classement
1973 March-Ford (Hesketh) 7 0 0 2 14 8
1974 Hesketh-Ford 15 0 0 0 15 8
1975 Hesketh-Ford 14 1 0 1 33 4
1976 McLaren-Ford 16 6 7 2 69 1
1977 McLaren-Ford 17 3 6 3 40 5
1978 McLaren-Ford 16 0 0 1 8 13
1979 Wolf-Ford 7 0 0 0 0 -

TOTAL

92 10 13 9 179